Comment bien travailler sa souplesse ?

Dans un monde où on subit de fortes pressions au travail, sans parler de ses diverses responsabilités, il est important d’accorder du temps pour soi. Sentir la fatigue et les douleurs au dos en permanence peut devenir un véritable handicap. Cela est sans doute dû à un manque de souplesse. Dans cet article, on vous dévoile toute l’importance d’avoir une bonne souplesse et sur comment la travailler. 

Manquer de souplesse : est-ce un handicap ? 

Les douleurs au dos, le besoin de s’étirer pendant la journée, de la fatigue en fin de journée… Tout cela résulte d’un manque de souplesse. Il est possible de sentir constamment des douleurs au dos, dans les genoux ou dans le cou en permanence ou de se sentir raide tel un bâton. Il nous arrive aussi de rester longtemps assis dans une position inconfortable. Par conséquent, notre mobilité tend à réduire au fil du temps. Un manque de souplesse est donc grave pour la santé. Sans la souplesse : 

Dans le meme genre : Pourquoi prendre un abonnement à l'escalade à Paris ?

  • La mobilité articulaire et musculaire se fragilise en forçant le corps à créer des déséquilibres musculaires.
  • Les douleurs persistent sur le long terme.
  • Les risques de blessures sont élevés, car le muscle n’est pas suffisamment souple pour résister aux déchirures.
  • Les maux de dos deviennent une douleur chronique, car les muscles des hanches manquent d’élasticité et provoquent des compensations et des déséquilibres.

Ainsi, il est important de bien travailler sa souplesse en prenant des cours de yoga. Le yoga est une discipline qui fait travailler les muscles du corps afin que l’on puisse gagner en souplesse. Il est possible de bénéficier des packs complets de formation auprès d’un formateur reconnu. 

Travailler sa souplesse grâce à des exercices complets 

Pour gagner de la souplesse, il faut pratiquer des exercices complets. Il ne s’agit pas uniquement de faire des étirements pour que les tissus musculaires deviennent plus souples ou plus élastiques. Pour favoriser l’élasticité des muscles ou du corps, il est conseillé de pratiquer les postures de yoga. Certaines sont primordiales pour faire des étirements efficaces. Notons que l’étirement n’est pas le seul bénéfice du yoga. Grâce à ce type d’exercice, le corps développe une certaine tolérance. Le système nerveux va d’autant plus permettre facilement l’exécution des postures. Son rôle est d’ailleurs de : 

En parallèle : Règle du jeu bowling : tout ce qu’il faut savoir pour jouer comme un champion

  • Maintenir le pratiquant en vie.
  • Protéger le pratiquant contre les menaces physiques.

Ainsi, grâce aux étirements, le système nerveux adoptent des mécanismes de protection contre : 

  • La douleur.
  • La faiblesse.
  • La raideur.
  • Le réflexe de sursaut.

On apprend donc à son cerveau qu’une position est sûre plutôt que de laisser le muscle s’allonger lui-même. Il faut donc apprendre à notre cerveau à enchaîner des mouvements beaucoup plus profonds pour réussir à bien étirer les muscles et à devenir plus souple. Pour atteindre un tel objectif, il faudrait prendre des cours de yoga auprès d’un professionnel.